• Remi Hugues (Mont-de-Marsan)
    Remi Hugues (Mont-de-Marsan) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Hugues en renfort

Si le contexte prêtait à sourire (ce qui n’est pas le cas du côté d’Ernest-Wallon), on dirait que la première ligne toulousaine avait besoin de trouver un remplaçant au remplaçant du remplaçant. Récapitulatif : initialement, le champion de France ne devait perdre qu’un pilier gauche durant le Mondial, à savoir l’états-Unien David Ainu’u, Cyril Baille n’étant pas appelé parmi les trente-sept Bleus retenus pour la préparation. Mais le forfait du Clermontois étienne Falgoux, réserviste, a contraint Jacques Brunel à écouter les vacances de Baille. Puis, à la grâce de semaines convaincantes, ce dernier a doublé Dany Priso dans la hiérarchie pour se retrouver au Japon. Le staff stadiste ne pouvait donc compter que sur deux gauchers de métier : Clément Castets et Rodrigue Neti. Insuffisant en cas de pépin.

Voilà pourquoi Toulouse a sondé le marché pour se renforcer. Comme révélé dans ces colonnes le 2 septembre, un contact avait été établi avec Rémi Hugues (33 ans), sans club depuis la fin de son contrat avec Mont-de-Marsan en juin dernier, où il a évolué quatre saisons en Pro D2. Mais le choix s’était finalement porté sur le Springbok Thomas Du Toit (24 ans, 10 sélections), écarté au dernier moment de la liste définitive de l’Afrique du Sud, qui présentait le double avantage d’être polyvalent et d’avoir déjà un vécu international. Un accord a vite été trouvé entre les deux parties et, malgré des détails administratifs qui ont retardé la signature, le joueur s’est engagé en qualité de joker Coupe du monde.

Du Toit, sous contrat avec Toulouse…

Thomas Du Toit a donc débarqué dans la Ville rose en début de semaine dernière mais ne se sera entraîné que quelques jours à Ernest-Wallon. Après la blessure de Trevor Nyakane face à la Nouvelle-Zélande et son forfait pour la suite de la compétition, Erasmus a décidé de rappeler dans la nuit de dimanche à lundi l’éphémère Toulousain, qui sera même remplaçant face à la Namibie samedi. Ce dernier n’aura ainsi jamais porté le maillot rouge et noir mais il est bel et bien le douzième Toulousain présent au Mondial. En effet, Du Toit est officiellement sous contrat avec l’écurie française jusqu’à mi-décembre (avant de retourner aux Sharks avec lesquels il évolue en Super Rugby depuis 2014)… Situation ubuesque. Toujours est-il que le président Didier Lacroix, le manager du haut niveau Jérôme Cazalbou et le manager Ugo Mola ont dû se rabattre sur une solution de repli dans l’urgence. Voilà comment la piste Rémi Hugues a été réactivée en début de semaine et rapidement finalisée. Le joueur, passé aussi par Grenoble, Dax et Biarritz, s’est ainsi engagé avec les Rouge et Noir.

Jérémy Fadat avec David Bourniquel et Quentin Put
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir