Ces Bleus là résistent à tout

  • Paul WILLEMSE (France), face au Pays de Galles.
    Paul WILLEMSE (France), face au Pays de Galles. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le XV de France a réalisé un véritable exploit et s'est imposé 27-23 face aux Gallois au Principality Stadium. Une victoire acquise grâce à trois essais et une défense de fer. Anthony Bouthier, Paul Willemse et Romain Ntamack sont les marqueurs français. Les Bleus peuvent encore rêver d'un Grand Chelem.

Ce n’était donc pas qu’un feu de paille. Le XV de France s’est offert une victoire de prestige au Principality Stadium, là où on lui promettait l’enfer. Cette victoire n’a pas mis longtemps à se dessiner quand dès la 7e après une chandelle de Romain Ntamack et une mauvaise réception de Leigh Halfpenny, Anthony Bouthier s’en allait planter la première banderille tricolore. Un début de match convaincant, confirmé par une pénalité d’Ntamack à la 19e pour donner sept longueurs d’avance aux Français avec un score de 10-3. Les Bleus, surprenants de maîtrise plantaient un deuxième couteau dans le dos au XV du Poireau avec une combinaison en touche à cinq mètres de la ligne galloise qui propulsa Paul Willemse dans l’en-but. Tout cela en une petite demi-heure mais ne vous y trompez pas, si l’attaque fonctionnait parfaitement, que dire de la défense tricolore, qui, encore une fois a été exceptionnelle. Preuve en est, une séquence de près d’une dizaine de minutes, en fin de première période où les Bleus ont défendu corps et âmes leur ligne. Malgré le carton de Grégory Alldritt, et une série de mêlées sous les poteaux, la France n’a pas craqué et un énième en-avant gallois a permis à l’arbitre central du match a sifflé la mi-temps. 

L’interception de Ntamack a tout changé

Il y a des essais qui en plus de rajouter sept points au tableau d’affichage, mettent un énorme coup sur la tête de l’adversaire. On joue la 52e minute, quatre minutes auparavant, le pilier gallois, Dillon Lewis a ramené sa formation à une petite longueur des Bleus. Le XV du Poireau prenait pour le première fois du match l’avantage sur les duels et alors que les Gallois avait un surnombre à jouer sur l’aile, Romain Ntamack a surgi de nulle part pour intercepter une passe de Nick Tompkins. Une course de 60 mètres pour aller plonger dans l’en-but des Diables rouges pour inscrire le troisième essai français et redonner huit points d’avance aux Bleus. Un véritable coup de massue sur les hommes de Wayne Pivac, repoussés à onze longueurs quelques secondes plus tard après une nouvelle pénalité longue distance du demi d’ouverture toulousain, élu Homme du Match ce soir. Un avantage que les Bleus tenteront de préserver le plus longtemps possible, ce qu’ils réussiront à faire malgré un dernier essai de Dan Biggar cinq minutes avant le coup de sifflet final. Les Bleus l’ont fait, dans la chaleur du Principality Stadium et devant une marée rouge, ils ont réussi l’exploit de s’imposer pour s’offrir une troisième victoire en autant de rencontres. Les joueurs de Fabien Galthié peuvent toujours rêver d'un Grand Chelem. 

Vincent Franco
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (2)
CasimirLeYeti Il y a 7 mois Le 23/02/2020 à 20:12

Il est clair qu'un cap a été franchi avec cette victoire contre les Gallois, sur leur terre.

Vivizeld Il y a 7 mois Le 23/02/2020 à 10:43

Ne boudons pas notre plaisir et Allez France !