Que dit la règle ?

  • Marco PINTO FERRER  of Beziers looks dejected with Laurent MILLOTTE referee  during the Pro D2 match between Beziers and Nevers at Stade de la Mediterranée on January 8, 2021 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Stade de la Mediterranee - Béziers (France)
    Marco PINTO FERRER of Beziers looks dejected with Laurent MILLOTTE referee during the Pro D2 match between Beziers and Nevers at Stade de la Mediterranée on January 8, 2021 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Stade de la Mediterranee - Béziers (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Si l’image de Raisuqe soulevant l’arbitre M. Millotte à la fin de la rencontre a autant interpellé, c’est qu’elle est évidemment exceptionnelle. Un cas de figure que ne prévoit pas la règle au sens strict du terme, comme d’ailleurs l’ensemble des interactions entre arbitre et joueurs.

Toutefois, cible d’un carton rouge, Josaia Raisuqe sera cité à comparaître en commission de discipline. Selon toute vraisemblance, son audition tombera sous le coup de la règle 9 se rapportant au jeu déloyal. Et plus précisément le point 27 de cette règle, qui traite des incorrections : « Un joueur ne doit rien faire qui soit contraire à l’esprit sportif. » Ou encore, l’alinéa suivant (28) : « Les joueurs doivent respecter l’autorité de l’arbitre. » Des prismes larges, qui laissent de la place aux interprétations et sous lesquelles Raisuqe devrait tomber. À ce sujet, le barème des sanctions restera à définir. « On s’attend à cinq ou six semaines de suspension » s’avance-t-on du côté de Nevers. À suivre.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?