Maîtrise attendue pour Lyon

  • Thibaut Regard et les Lyonnais sont en quête de maîtrise. Seront-ils rassurés au sortir de ce match contre le promu catalan ? Réponse samedi en fin d’après-midi !
    Thibaut Regard et les Lyonnais sont en quête de maîtrise. Seront-ils rassurés au sortir de ce match contre le promu catalan ? Réponse samedi en fin d’après-midi ! Icon Sport - Alexandre Dimou
Publié le , mis à jour

Après deux sorties marquées par des erreurs évitables, le Lou doit montrer plus de maîtrise contre le promu, Perpignan.

Le Lou va retrouver son antre de Gerland sans beaucoup plus de certitudes qu’il y a deux semaines. La faute à un voyage à Pau qui a offert beaucoup de similitudes avec quelques fautes de goût commises notamment au mois de janvier dernier, entre défaites malgré une longue supériorité numérique (contre Castres) et des occasions manquées à la pelle (contre Pau déjà)
Lyon va-t-il arriver à retrouver la régularité qui était la sienne avant la crise sanitaire ? Il va falloir du temps pour avoir la réponse. Un premier élément est attendu devant le champion de France de Pro D2. Le Lou va d’abord chercher à gommer les nombreuses scories qui empoisonnent un jeu qui ne demande qu’à s’épanouir sur sa nouvelle pelouse synthétique.

Tout n’est pas à jeter


« Cette défaite ne doit pas tout remettre en question, souffle le centre, Thibaut Regard, le plus ancien joueur de l’effectif, qui fêtera ses dix ans de présence au plus haut niveau au mois de décembre. Nous voulons garder la confiance engrangée depuis le début de saison. Nous devons gommer notre indiscipline. Il y a eu trop d’indiscipline à Pau où Antoine Hastoy a réalisé un sans-faute. Perpignan a également des buteurs capable de marquer à longue distance. À nous de ne pas faire de fautes dans notre camp. »
Pour le reste, le Brondillant a raison de ne pas dramatiser. Tout n’est pas à jeter. Le Lou créé, se procure des occasions - sans les mettre au fond… -, présente déjà une défense rassurante (un seul essai encaissé, meilleur total du championnat) et s’il concède trop de pénalité (24, cinquième plus mauvais total en deux journées), il est l’une des deux seules équipes, avec Castres, à ne pas avoir écopé du moindre carton. Cette troisième journée doit lui permettre de trouver de la cohésion.
« La présaison a été marqué par l’absence des internationaux, rappelle le centre. Nous les retrouvons tout juste. C’était leur premier match. Ils n’avaient pas fait de matchs amicaux… Cela a peut-être joué. J’ai l’impression que la cohésion est présente, même après une défaite. Nous sommes restés soudés. C’est le principal de ne pas se marcher dessus dans les temps faibles. »
La seule incertitude est sa capacité à ne pas être son meilleur ou son pire ennemi. Entre les boulettes en début de match contre Clermont et les occasions manquées contre Pau, il a donné l’impression de continuer sur la lancée du premier semestre 2021. Capable du meilleur comme du pire, le Lou est une équipe à réaction. Piqués, vexés, on n’attend rien de moins des Lyonnais demain qu’ils prennent la mesure du promu sur leur pelouse.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?