Nationale - Une douzième symphonie sans fausse note pour Massy

  • Les Massicois peuvent jubiler : ils poursuivent leur très belle série. Photo DDM - Laurent Dard
    Les Massicois peuvent jubiler : ils poursuivent leur très belle série. Photo DDM - Laurent Dard
Publié le

La fabuleuse série d’invincibilité en cours de Massy se poursuit même si les poursuivants charentais et albigeois s’efforcent de rester dans le sillage du leader.

Quatre mois. Voilà maintenant quatre mois que la chevauchée fantastique des Massicois a commencé, entre trot solidement attelé et triple galop. Et rien ne dit qu’elle va s’arrêter en si bon chemin si l’on considère qu’après avoir rendu, selon l’expression consacrée, la monnaie de la pièce aux Blagnacais victorieux lors du match aller, le détenteur du leadership s’apprête à en faire de même aux dépens d’Albi, dimanche prochain. Les Tarnais sont les derniers à avoir fait mordre la poussière aux Essonniens. Cela se passait le 12 septembre dernier. Depuis, les battus des deux premiers actes de la phase régulière ont aligné la bagatelle de douze succès. Le treizième est-il pour ce week-end ? L’adversaire détient sans doute une bonne partie de la réponse, sachant que sa place qualificative ne peut plus être remise en question et que Dijon lui a donné du fil à retordre. Pas suffisant toutefois, en ce qui concerne le vaincu bourguignon, pour échapper au resserrement de l’étau dans la zone rouge. Ainsi, Bourgoin-Jallieu s’est imposé plus facilement que prévu (+ 13) lors de la réception d’Aubenas. Nord Isérois et Dijonnais se retrouvent roue dans roue et quelque chose nous dit que ce chassé-croisé n’est pas près de se terminer. En dernière position, on retrouve Cognac-Saint-Jean-d’Angély, pourtant auteur d’une très bonne entame en terres suresnoises : 14-3. Mais les protégés d’Alex Compan ont des ressources, qui ont inversé tout aussi radicalement la tendance (20-14) avant de connaître à nouveau quelques sueurs froides (20-19), le préposé visiteur à l’artillerie manquant l’importantissime transformation de l’essai qui aurait pu permettre à sa formation de reprendre les devants ! Les Unionistes se consoleront – un peu- via le nouveau revers essuyé par Tarbes en déplacement du côté de Chanzy. Le SA XV, via le point de bonus engrangé quasiment sans coup férir (cinq essais à un), "grignote" même une unité au classement, Massy n’ayant pas atteint le fatidique quota de trois essais d’écart.

Dax et Chambéry peuvent voir venir

Toujours est-il que Suresnes, comme annoncé dans ces mêmes colonnes vendredi dernier, a bel et bien trouvé l’ouverture qui fait de lui un qualifiable en puissance. Bien évidemment, il fait tenir compte de "l’effet calendrier" mettant Niçois, Dacquois et consorts au repos forcé mais, tout de même, la menace se précise autour des concurrents censés se présenter d’ailleurs au rattrapage, le 10 avril. Sur les bords du Rhône, on croise d’ores et déjà les doigts pour que la liste des reports ne s’allonge pas davantage encore car, mine de rien, la première partie de la mise à jour passe par une confrontation face à Tarbes, dans un mois. Landais et Chambériens, eux, ont de quoi voir venir même si le douloureux scénario de 2020-2021 est encore dans toutes les mémoires, qui avait fait la part belle à la péréquation.

Rendez-vous en tout cas dès samedi en Côte-d’Or, avec le relégué de Pro D2 dans un rôle nullement comparable à celui de l’hôte de tout repos. Suite et fin de la quinzième journée le lendemain, avec un certain Dax – Suresnes aux allures de match de phase finale avant l’heure.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Philippe ALARY
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?