Pro D2 - Vannes : la raison du plus fort face à Mont-de-Marsan ?

  • Troisième au classement, le RCV peut-il nourrir des ambitions face à une formation de Mont de Marsan en regain de volonté d’accrocher, dans l’instant, un strapontin de la qualification.
    Troisième au classement, le RCV peut-il nourrir des ambitions face à une formation de Mont de Marsan en regain de volonté d’accrocher, dans l’instant, un strapontin de la qualification. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Troisième au classement, le RCV peut-il nourrir des ambitions face à une formation de Mont de Marsan en regain de volonté d’accrocher, dans l’instant, un strapontin de la qualification.

Actuellement sur le podium au regard de ses récents résultats – un nul à Montauban, deux victoires sur et à Nevers, l’autre devant Béziers et une défaite à Agen – le RC Vannes est en droit et même en devoir de ne pas rater la marche ce vendredi face à Mont-de-Marsan.

Nous resterons prudents dans le jeu aléatoire des pronostics, à nous en tenir seulement au contenu. La victoire donne toujours raison à celui qui l’obtient. Mais au-delà de celle-ci, il y a aussi la manière de l’obtenir et le contenu que l’on propose. Sur ce plan les trois dernières prestations vannetaises en ont laissé certains un tantinet dubitatif. Devant Béziers, d’aucuns avaient qualifié la rencontre sans saveur, les Vannetais ayant été dans l’obligation de courir après le score jusqu’à sept minutes de la fin, n’ayant quasiment jamais réussi à franchir le premier rideau ; précédemment à Nevers, c’est seulement à une minute de la fin du match que l’essai d’Edwards fit pencher la balance. Enfin, dans la cuvette de Sapiac à Montauban lors du dernier acte, il faudra attendre la 44e minute de jeu pour un premier franchissement dans un match « mou du genou .

Mont-de-Marsan en quête de constance

En conclusion, si le RC Vannes a totalement raison au regard de son classement, nous nous permettrons d’être plus circonspects et d’avoir un avis plus réservé sur le contenu. Et les absences conjuguées ce vendredi (voir l’infirmerie en page 10) pourraient nuire plus que de besoin au rendement collectif face à une formation de Mont-de-Marsan qui fera le déplacement avec l’objectif arrêté de faire un résultat. Une équipe landaise en quête de constance dans ses résultats et dont le postulat est que gagner chez soi n’est pas la panacée pour nourrir des ambitions de qualification. Et le retour sur le pré de quelques joueurs, pourraient contribuer à convaincre le groupe qu’il a les moyens d’aller chercher la légitimité d’un succès, même si le déplacement en terre armoricaine n’est pas forcément le meilleur endroit actuellement. Les Vannetais restent en effet invaincu chez eux depuis le début de saison, même s’ils ont senti le vent du boulet face à Nevers et Béziers.

Il n’empêche que le RC Vannes devra faire montre d’un peu plus de créativité, chose que l’on avait vue en début de saison, pour espérer vaincre cette formation de Mont-de-Marsan qui n’est jamais qu’à cinq points des Bretons au classement (Vannes troisième avec trente-trois points ; Mont-de-Marsan septième avec vingt-huit points). Le salut du RC Vannes dans cette confrontation, pourrait alors venir d’un jeu plus rationnel, d’un regain de discipline et d’ajouter à la potion magique, un soupçon de folie pour embraser La Rabine ce soir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier LE PALLEC
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?