Interview décalée - Bernard Le Roux : « Je suis fou de l'océan »

  • Interview décalée - Bernard Le Roux : « Je changeais de copine toutes les deux semaines »
    Interview décalée - Bernard Le Roux : « Je changeais de copine toutes les deux semaines » Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Une terreur, le gaillard du Racing ? Sur un terrain, cela fait peu de doute. Au civil, Bernard Le Roux est un garçon affable, toujours souriant et jamais avare d’un bon mot. C’est avec cette même joie de vivre qu’il s’est donc prêté au jeu de cet entretien un peu particulier. « On ne va pas beaucoup parler de troisième bloc de saut, Bernard. » « Tant mieux, rigolons un peu. »

Quel est votre surnom ? Bernie. Tout le monde m’appelle comme ça. Mais seulement en France. En Afrique du Sud, les gens m’appellent simplement par mon prénom, mais ils le prononcent « Bernardt » en appuyant sur les « r » et avec un « t » à la fin. Si vous n’étiez pas rugbyman, quel métier voudriez-vous faire ? Je suis un fou de l’océan. C‘est un milieu qui me fascine. Mon rêve, enfant,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?