Pro D2 - Le geste de la semaine : quand Théo Millet a creusé l’écart pour "Oyo"

  • Théo Millet (Oyonnax) a marqué le deuxième essai des siens à Carcassonne. Photo Stéphanie Biscaye
    Théo Millet (Oyonnax) a marqué le deuxième essai des siens à Carcassonne. Photo Stéphanie Biscaye Stéphanie Biscaye
Publié le

Le centre oyonnaxien Théo Millet a inscrit un très bel essai. Mais la prouesse du centre oyonnaxien n’est pas valable. À l’origine, il y a un en-avant entre le jeune ouvreur aindinois, Justin Bouraux et l’arrière, Aurélien Callandret. Pour le malheur de Carcassonne, le directeur de jeu lot-et-garonnais, Stéphane Minery n’a pas sollicité la vidéo. Mais, pour Christian Labit, cette erreur d’arbitrage n’a pas influencé le sort de la rencontre. «C’est vrai qu’il y a un en-avant oyonnaxien. Sincèrement, ça ne change rien au résultat. Oyonnax aurait remporté cette rencontre», précise le manager de l’USC.

Cela dit, le deuxième essai oyonnaxien est parfaitement bien construit. C’est le jeune ouvreur, Justin Bourdaux qui allume la mèche, il sert à l’intérieur Aurélien Callandret qui déchire comme une lame, le rideau défensif audois. Stoppé, il retrouve au relais Justin Bouraux lequel manœuvre à la perfection dans la défense carcassonnaise totalement désorganisée. À hauteur des poteaux carcassonnais, il trouve comme ultime relayeur Théo Millet, lequel franchit victorieusement la ligne de but. À ce moment de la rencontre, le score passe de 7-0 à 14-0. À la 11e minute de jeu, Oyonnax avait (déjà) posé les bases de la victoire. Du grand art !

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Didier Navarre
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?