Mi-Lou, mi agneau

  • Mi-Lou, mi agneau Mi-Lou, mi agneau
    Mi-Lou, mi agneau Midi-Olympique - XAVIER LEOTY
Publié le , mis à jour

Si les Lyonnais ont adouci la douloureuse après l’heure de jeu, le manque d’agressivité, en première période, a plombé les intentions d’avant-match. 

« On ne peut pas être des agneaux comme on l’a été sur la première mi-temps. » Sans concession, Pierre Mignoni. Un peu plus tôt dans la semaine, il avait pourtant trouvé « beaucoup de fraîcheur à l’entraînement » et loué « des séances de très bonnes qualités ». Samedi soir, le manager rhodanien n’a tout simplement pas reconnu son équipe, menée 20-6 à la pause, sur la pelouse de Deflandre : «...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain Asselin
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?