Sione Tui (Carcassonne) a eu le dernier mot

  • Pro D2 - Sione Tui (Carcassonne)
    Pro D2 - Sione Tui (Carcassonne) Icon Sport - Alexandre Dimou
Publié le

Carcassonne a conforté sa place dans le top 5. Mais, les Audois ont eu du fil à retordre face à Bressans très créatifs et généreux. Une rencontre qui a basculé grâce à un contre de l’ailier de l’USC, Sione Tui.

Lorsque le directeur de jeu, Jean Lespès a officialisé la fin du débat, de larges sourires étaient figés sur les visages carcassonnais. Pour la deuxième fois de la saison, l’équipe du capitaine Doumenc est sur une série de trois victoires consécutives. Une performance qui la conforte dans le top 5 du classement. Pour la onzième fois de la saison, l’USC s’est imposée. Malgré l’écart flatteur de dix unités (45-35), ce succès s’est (vraiment) décidé à sept minutes du terme grâce à un contre de son ailier, Sione Tui. En effet, Carcassonne a eu vraiment du fil à retordre face à un ensemble bressan dont le classement en fond de tableau n’est pas vraiment en conformité avec le jeu qu’il propose. D’ailleurs au terme de la rencontre, le responsable de la défense carcassonnaise, Aurélien Cologni, rendait un légitime hommage à son adversaire du soir. "Tout d’abord, la victoire est une immense satisfaction. On peut regretter en toute fin de rencontre de perdre le gain du bonus offensif. Mais on ne fait pas la fine bouche. Dans le dernier quart d’heure alors que nous étions en infériorité numérique, Bourg avait la maîtrise. On était presque au point de rupture."

Meilleur marqueur d’essais de l’USC

Finalement au moment le plus crucial de la rencontre, Sione Tui a eu le dernier mot. L’ex international moins de 20 ans australien a exploité une mauvaise passe du malheureux ouvreur, Mathis Viard à dix mètres de la ligne de but audoise. Dans un espace libre de tout défenseur, les jambes de l’Australien ont fini dans l’en-but bressan. L’USC doit ainsi une fière chandelle à son ailier. D’ailleurs à l’entame de la rencontre, Sione s’est illustré en déflorant le score (7-0) après deux minutes de jeu sur une attaque classique. Positionné en ultime relayeur, Sione a brillamment conclu en bout de ligne. À la faveur de ce doublé, l’ailier australien devient le meilleur marqueur d’essais de l’USC. Après trois réalisations face à Bourg-en-Bresse (lors du match aller), Grenoble et Montauban, son capital passe désormais à cinq réalisations. Positionné à l’arrière jusqu’à la dix-septième journée, Sione avoue retrouver des sensations à l’aile de l’attaque. "Sione est un finisseur plus qu’un créateur. En défense, il garde bien son couloir. Son entente avec Jordan Puletua et Guillaume Martocq marche à la perfection", ajoute Jean-Marc Aué, le responsable des trois-quarts carcassonnais. L’USC peut désormais envisager la suite du championnat avec sérénité d’autant que Sione a un double objectif, améliorer son capital essai et disputer les phases éliminatoires au printemps prochain. Un double objectif tout à fait réalisable !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?