Top 14 - Usap : place aux choses très sérieuses

  • L'Usap, rajeunie et inédite, a limité la casse à La Rochelle
    L'Usap, rajeunie et inédite, a limité la casse à La Rochelle Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L'Usap, rajeunie et inédite, a limité la casse à La Rochelle. Mais l'essentiel était ailleurs : la venue de Toulon, ce samedi, doit mobiliser les énergies.

« Patrick (Arlettaz) nous l’a dit avant le match : si vous n'avez pas peur, c’est que vous n'en avez rien à foutre. » Samedi, l'Usap de Victor Montgaillard, largement remodelée, avait des craintes à l'idée de se frotter aux champions d'Europe ; elle en a tiré de la force pour résister du mieux qu'elle pouvait, avec cinq recrues et huit espoirs sur la feuille. Le 43 à 8, sévère au regard de la dépense d'énergie et de la prestation globale, n'est pas infamant. Le déplacement en Charente-Maritime aura permis aux jeunes d'apprendre à grande vitesse et à quelques recrues de prendre leurs marques. Le constat ne mérite pas d'aller plus loin : « On n'avait pas particulièrement coché ce match », résume Guillaume Vilaceca. 

« Montrer que l'on a notre place dans ce Top 14 »

Avant même le coup d'envoi, le sens des priorités plaçait la venue de Toulon, samedi prochain, à Aimé-Giral, en tête de liste des préoccupations catalanes. À cet effet, la troupe a effectué le voyage à La Rochelle dans la journée, avec aller-retour en avion, pour faciliter la régénération et aborder dans les meilleures conditions cette échéance cruciale. « Dès la fin du match, dans le vestiaire, on se l'est dit : on a basculé sur Toulon, reprend le jeune talonneur. Il est urgent d'engranger des points, de montrer à la maison que l'on a notre place dans ce Top 14. » « On aurait aimé avoir au moins une victoire sur les deux premières journées, ce n'est pas le cas, poursuit Guillaume Vilaceca. La réception du RCT sera très importante. »

L'Usap a-t-elle les moyens de renverser la bande du duo Azéma-Mignoni ? Samedi, elle a en tout cas retrouvé un peu de confiance en touche, un des secteurs défectueux du début de saison. Du côté des mauvaises nouvelles, Sacha Lotrian, capitaine du jour, est sorti avec « une vive douleur à une épaule , dixit Vilaceca. Pour le reste, la mobilisation générale décrétée dès à présent du côté d'Aimé-Giral doit réveiller les individualités, en dessous de leur niveau contre Brive et des exigences de l'élite. Si ce n'est pas maintenant, ça risque d'être trop tard.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?