Top 14 - Brive, des fêtes à la maison ?

  • Défaits deux fois sur le terrain depuis le début de la saison, les Corréziens vont vivre un mois décisif avec trois réceptions en quatre journées. ça commence face au leader du Top 14.
    Défaits deux fois sur le terrain depuis le début de la saison, les Corréziens vont vivre un mois décisif avec trois réceptions en quatre journées. ça commence face au leader du Top 14. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Défaits deux fois sur le terrain depuis le début de la saison, les Corréziens vont vivre un mois décisif avec trois réceptions en quatre journées. ça commence face au leader du Top 14.

Depuis l’entame de l’exercice, Brive a déjà lâché trop de munitions, en s’inclinant à deux reprises en trois rendez-vous au Stadium (contre Lyon et Montpellier). Or, ce club est bien placé pour savoir qu’un maintien réussi passe d’abord par un parcours serein sur ses terres. « Tous les points comptent, surtout dans notre situation, explique le capitaine Thomas Laranjeira. Quand on en perd, d’autant plus à la maison, ça fait mal. Heureusement, on a réussi à récupérer des bonus et à aller chercher une victoire à Perpignan, ce qui nous permet de rester la tête en-dehors de l’eau. Mais on a déjà connu des faux-pas à domicile et moins il y en aura, mieux ce sera pour nous. La pression est présente mais on a l’habitude de vivre ce genre de saisons. J’espère que notre expérience va nous servir à en faire quelque chose de positif. » Pour avancer, il faudra donc engranger en Corrèze. Dès ce samedi face à l’ogre toulousain ? « Ce que fait le Stade toulousain depuis plusieurs années, avec un groupe exceptionnel, c’est du très haut niveau, reprend l’arrière. Cela oblige à avoir une exigence de travail très élevée. »

« Prendre un bol de confiance »

De manière générale, les Brivistes entament un mois décisif avec trois réceptions de poids lourds (Toulouse, Racing 92 et La Rochelle) sur les quatre prochaines journées. « Le championnat est compliqué chaque week-end, confirme Laranjeira. Mais, sur les périodes où on reçoit souvent, gagner à domicile permet de se mettre dans une situation positive et surtout de trouver de la confiance pour la suite. Là, on va recevoir à trois reprises, donc ce serait super de l’emporter à chaque fois, grâce à notre public qui va pousser, et d’aller faire un gros match au Stade français. Il faut chercher à être sur une bonne dynamique pour prendre un grand bol de confiance. » 

Et cette fameuse confiance, lui et ses partenaires en auraient besoin après la claque reçue à Toulon (46-0) le week-end passé. « Lundi, le retour au club a été assez compliqué parce qu’on a quand même pris une sacrée fessée, poursuit le capitaine actuel. Ce n’est jamais agréable de revenir dans ces conditions. Il y a eu une grosse remise en question. […] Notre début de saison est assez mitigé, et on a vécu une semaine sous tension. » Le staff avait néanmoins choisi de placer de nombreux cadres au repos pour le déplacement dans le Var, avec certainement l’idée de garder une énergie précieuse pour défier le leader du Top 14. « On va affronter des Toulousains en grande forme, la fraîcheur sera importante, même si d’autres paramètres le seront aussi, promet Laranjeira. Contre eux, il faut que tous les voyants soient au vert. » Et, après deux défaites, Brive vise justement la fête à la maison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?