Pro D2 - Agen ouvre une nouvelle page de son histoire

  • Le Stade Armandie était le théâtre d'une sacrée soirée, ce vendredi, à l'occasion du match contre Aurillac et de l'inauguration de la nouvelle tribune.
    Le Stade Armandie était le théâtre d'une sacrée soirée, ce vendredi, à l'occasion du match contre Aurillac et de l'inauguration de la nouvelle tribune. Icon Sport - Loic Cousin
Publié le

La fête a été belle, ce vendredi à Agen. Le SUA célébrait en effet une belle victoire contre Aurillac (43-20) et l'inauguration de sa nouvelle tribune.

"Il s’agit d’une des plus grandes soirées de ma carrière jusqu’ici", avouait sur ses réseaux sociaux le deuxième ligne gallois Joe Maksymiw. Il faut dire que toutes les conditions étaient réunies vendredi soir pour que la fête soit réussie à Armandie. Il ne restait qu’aux joueurs le devoir de se montrer à la hauteur. Ils l’ont été grâce à ce succès bonifié (43-20). La journée a débuté vers 16 h, du côté de la nouvelle Plaine Philippe Sella. Un aménagement derrière la tribune Basquet où l’école de rugby fait ses gammes et où de nombreux jeunes ont l’occasion de profiter des nouvelles installations. Mais c’est à 17 h 15 que les hostilités ont réellement débuté. Sous la nouvelle tribune Ferrasse, la Rue des Légendes y a été inaugurée. Un endroit convivial et festif permettant de se remémorer le glorieux passé du Sporting. Sur les murs, des fresques mettant en avant les différents acteurs et moments historiques du club. De quoi permettre aux amoureux du Sporting de repenser aux guerriers comme Benetton et Dubroca ; aux exploits des flèches Caucaunibuca et Elhorga ; ou encore à la classe de Brice Dulin et Adri Badenhorst. L’avis est unanime, le pari est gagnant. "C’est vraiment un joli endroit où l’on peut se ressembler et parler SUA après une victoire" admettent plusieurs supporters. Juste au-dessus de cette belle avenue se trouve le salon des étoiles réunissant les différents partenaires du Sporting.

Un moment de partage

Mais c’est surtout dans les tribunes que le spectacle a eu lieu. Près de 10 700 personnes étaient réunies pour ce match inaugural. Avant la rencontre, elles ont poussé leurs joueurs à l’issue de l’échauffement lors de leur traditionnel tour de terrain. Un moment hors du temps, "qui donne des frissons" assurent les joueurs.

La victoire (avec la manière) a ensuite permis de faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Notamment grâce à un concert plutôt réussi de "La Belle Culotte" et sa chanson de l’été "La Goffa Lolita" reprise en chœur par le peuple d’Armandie. S’en est suivi un beau feu d’artifice et une animation sons et lumières digne des plus grandes salles de concert. Voilà deux ans que Jeff Fonteneau et ses équipes ont mis en marche ce projet "qui fera sens dans l’histoire du club" promet le patron. Ce qui est certain, c’est que le SUA est bien entré dans une nouvelle ère. Pari réussi pour une soirée qui fera date dans cette enceinte d’Armandie 2.0.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathieu VICH
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?