Pro D2 - L’étoile de la semaine : Johnny Dyer, héros à Sapiac

  • Pro D2 - Maître dans le jeu au sol, le deuxième ligne Johnny Dyer est l'étoile de la semaine.
    Pro D2 - Maître dans le jeu au sol, le deuxième ligne Johnny Dyer est l'étoile de la semaine. Icon Sport - Loic Cousin
Publié le , mis à jour

Le deuxième ligne de Biarritz Johnny Dyer fut l’homme de la victoire biarrote à Montauban.

Il n’y en a pas deux comme lui. À lui seul, Johnny Dyer a permis le succès historique du Biarritz olympique dans la cuvette de Sapiac. Pourtant, le Fidjien est un travailleur de l’ombre, un joueur dont le grand public ne perçoit pas forcément les qualités sur le terrain. Omniprésent dans les rucks, le deuxième ligne a été fidèle à sa réputation de meilleur gratteur du championnat jeudi, en pourrissant chacune des sorties de balle montalbanaise. Déjà incroyable sur les contests en Top 14 l’année dernière, le géant avait pourtant été ciblé par le staff de l’USM cette semaine. « On a juste parlé de Dyer et Tyrell cette semaine », confiait Jérôme Bosviel. Mais, comme les grands joueurs le font, Dyer a tout de même su se montrer décisif, glanant plusieurs des dix-huit pénalités récoltées par le BO jeudi soir. Sa présence incessante a même frustré les Montalbanais, incapables de développer leur jeu avec un tel poison au sol. Mais d’où vient ce tel talent pour gratter des ballons ? « Honnêtement, je pense que c’est en lui, tentait d’expliquer Matthew Clarkin. Il a le gabarit parfait pour contester le ballon, il est construit pour et il a le mental pour. » Sa seule limite ? Vouloir être sur tous les rucks et parfois se faire sanctionner en allant essayer de chercher des ballons impossibles. « Avec Johnny, on travaille pour qu’il fasse mieux son tri parce qu’il est parfois sifflé », avouait Clarkin, avant de conclure : « Après, c’est difficile avec lui parce qu’il est tellement décisif… »

Yanis Guillou
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?