Top 14 - Le CO doit accrocher le bon wagon

  • Avec un bilan à l’équilibre, les Castrais n’ont pas le droit à l’erreur sur leur pelouse face à l’ASM.
    Avec un bilan à l’équilibre, les Castrais n’ont pas le droit à l’erreur sur leur pelouse face à l’ASM. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Avec un bilan à l’équilibre, les Castrais n’ont pas le droit à l’erreur sur leur pelouse face à l’ASM. En cas de revers, les Tarnais pourraient déjà voir les six premières places s’éloigner.

Il y a deux manières d’analyser le début de saison du CO. Certains verront le verre à moitié plein, d’autres à moitié vide. C’est simple, au moment d’aborder cette neuvième journée de championnat, les Castrais possèdent un bilan parfaitement équilibré de quatre victoires pour autant de revers. Au classement, les Tarnais possèdent trois points de retard sur la sixième place et deux d’avance sur la onzième. Autant vous dire que Castres n’a pas tellement le droit à l’erreur ce samedi lors de la réception de Clermont : « Il nous faut gagner, c’est évident, affirme David Darricarrère. On sait que l’on va défier une énorme formation clermontoise, qui fonctionne bien en ce début de saison. Nous devons aller chercher les quatre points, tout en se rassurant sur le contenu. » Pour le moment, le CO n’a ramené qu’un petit point de ses déplacements cette saison (un bonus défensif à Perpignan). Cette inefficacité n’offre aucune marge de manœuvre aux derniers finalistes du Top 14, heureusement intraitables sur leur pelouse de Pierre-Fabre. « Il faut que nous soyons fiers de notre série de matchs sans défaite sur notre pelouse, vingt-cinq réceptions sans trébucher, ce n’est pas rien, se réjouit l’entraîneur des arrières bleu et blanc. On va tout faire pour poursuivre cette série face à l’ASM, mais c’est de la pression positive. » Les Castrais vont tout de même pénétrer sur la pelouse ce samedi après-midi en sachant qu’un revers les éloignerait des six premières places tant convoitées.

Les patrons de retour

Malgré une belle prestation, Castres n’a pas arraché le moindre point de son déplacement à Toulon le week-end dernier. Une partie que les Tarnais ont disputée sans certains de leurs cadres laissés au repos. Julien Dumora, Filipo Nakosi, Tom Staniforth et bien évidemment Benjamin Urdapilleta devraient faire leur retour dans le quinze de départ pour affronter les Clermontois : « Nous débutons la saison avec un bloc de dix rencontres consécutives, explique David Darricarrère. Nous sommes donc obligés d’effectuer quelques rotations dans notre effectif entre les rencontres. Nous aurons logiquement énormément de fraîcheur ce samedi sur le terrain. » Parmi ces retours, on notera évidemment celui de Benjamin Urdapilleta. Depuis son retour du Rugby Championship qu’il a disputé avec les Pumas, le demi d’ouverture marche sur l’eau. Il a notamment été un des grands artisans des deux derniers succès du CO, face à Montpellier et Bayonne. « Urda’, c’est un vrai leader, un gagneur. Il emporte tout le groupe derrière lui avec sa rage de vaincre. Ce n’est un secret pour personne, mais il est très important pour nous. » Nul doute que les supporters castrais espèrent une nouvelle démonstration de leur maître à jouer ce samedi pour enchaîner un vingt-sixième match sans défaite à Pierre-Fabre, de manière à bien rester au chaud près du top 6.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?