Top 14 - Pau : on n’arrête plus Guram Papidze

  • Le pilier droit géorgien de la Section paloise, Guram Papidze, veut continuer sur la lancée et enchaîner les matchs. Photo Icon Sport
    Le pilier droit géorgien de la Section paloise, Guram Papidze, veut continuer sur la lancée et enchaîner les matchs. Photo Icon Sport
Publié le

Le pilier droit géorgien, qui vient d’enchaîner trois titularisations avec sa sélection nationale, devrait encore être sur le pont face à Brive.

Guram Papidze est un homme heureux. Il vient de réaliser un véritable exploit avec la Géorgie en s’imposant à Cardiff face au pays de Galles, mais surtout il est certain d’avoir pris la bonne décision en rejoignant la Section paloise lors de la dernière intersaison : "Je suis très content, même si nous avons eu des moments difficiles en début de saison mais maintenant nous avons bien enchaîné et nous voulons poursuivre notre route pour que ça soit encore mieux dans les prochains mois. La Section m’avait déjà fait une proposition quand j’étais à Nevers, et comme j’ai connu quelques soucis à La Rochelle, j’ai préféré changer de club après un an pour avoir plus de temps de jeu et pouvoir progresser individuellement. Ça se passe super bien." Les effets sont déjà visibles. Alors que le mois de novembre n’est pas encore terminé, l’international géorgien a déjà plus joué que la saison dernière, avec 547 minutes passées sur les pelouses, contre 539 sur l’ensemble de la saison dernière. " J’ai déjà joué neuf matchs de Top 14 et j’ai enchaîné en sélection géorgienne. Je n’ai pas encore pu arrêter depuis le début de la saison, mais je me dis que j’ai trouvé ce que j’étais venu chercher. Je ne me plains pas même si je n’ai pas eu de vacances. Ce n’est pas grave, il faut simplement trouver des phases de récupération pour rester au même niveau."

Depuis le week-end dernier, le pilier de la Section est même sur un petit nuage avec le succès historique de la sélection géorgienne sur la pelouse de Cardiff. "C’était incroyable au pays de Galles. Depuis notre victoire face à l’Italie l’été dernier, ça nous a donné une motivation et une confiance supplémentaires pour affronter les équipes du Tier-1." Il espère maintenant poursuivre sur cette dynamique avec son club. La venue de Brive au Hameau est un match à ne pas rater pour s’éloigner encore un peu plus de la zone rouge, après les dix points pris lors des trois dernières journées de Top 14. "Ça va être un gros match, prévient-il, Brive traverse une période difficile en étant dernier du Top 14 mais ça ne change rien pour nous car c’est une bonne équipe, capable de faire de très bonnes choses. Tout le monde connaît la force de cette équipe dans le jeu d’avants mais il ne faut pas oublier qu’elle a aussi une très belle ligne d’attaque. Ce sera un match où l’engagement sera intense. Il faudra que tout le monde, du pilier gauche à l’arrière, soit prêt pour gagner son duel." De son côté, avec une quatrième titularisation en championnat, il ferait déjà mieux que la saison dernière avec La Rochelle où il n’avait commencé que trois rencontres. ça sera même la première fois qu’il va enchaîner deux titularisations en Top 14. Et même s’il profite de l’absence de Nicolas Corato, Guram Papidze est réellement en train de prendre son envol avec la Section paloise.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?